Home  I CSO StoreContact 

CSO Radio - Reviews/Features - Indie Artist Spotlight - Interviews - Artist Sites - Links

An Interview with Ken Mellons
By CSO French Contributing Journalist, Hélène Dagorn.
This interview took place at the 2004 CMA Music festival

Interview en Francais 

HD : Could you talk about your new album “Sweet” ?

KM : I am very exited about it ! It will be out July, 27th, I have a lot of great talented artists helping me on this album. Vince Gill came in and sing with me a couple of songs, Rebecca Lynn Howard is a phenomenal vocalist came and sing with on some songs, George Jones came in also on this album, so I’m very proud of this project. I think it’s the best work I’ve ever done.

HD : What was the inspiration behind this album ?

KM : Make records for a major label and make records again ! (Rires) That was the inspiration !!

HD : You went to France last April for a festival, could you talk about this experience ?

KM : Yes, I love the French audience, we had 5000 French fans screaming in front of us.
They loved traditional honky tonk country music. I can’t wait to go back, it’s a positive experience. All the Europeans love country music, they are very loyal fans and they have a good time. They are very loudly, and that’s what you want, that’s the kind of fans I like to play. I like to play for fans who want to be entertained and I can’t wait to go back.

HD : Do you think that the European audience is different from the American audience ?

KM : I played to Holland about 4 years ago, they were very responsive but they were really quiet. They applause at the end of the song but they ‘re quiet. But the French fans were noisy trough the all show. In some part of the US, it’s that way. Like in Texas, if you play in a club or in a dance hall, they want to dance; but if you go somewhere else like in Michigan for example, they are loudly too. So different places, you have different types of audiences that you play for.

HD : What are your main influences in country music ?

KM: Oh, all the great legends like George Jones, Merle Haggard, Keith Whitley. All those guys were huge and influenced me musically when I ‘m grew up here in Nashville.

HD : What is your opinion about CMA Music Festival ? 

KM : Well, I’ve been doing it for 12 years now, it’s great, it’s a way to give back to the fans because they give us so much and it’s also a good way to be seen by the media, it’s a positive thing.

HD : And your opinion about Music Industry ?

KM : The Music Industry for independent labels right now, it’s better than it’s ever been. I think the major records labels are continually put the same things now, the fans are tired of that. They want something different and they want something that’s country. The independent labels started to do this. When I ran into the business, I wanted to be a great singer with great songs and not because you were beautiful and good looking.

HD : Do you think a song can influence people’s life ?

KM : Well, different songs touched people’s life in different ways. I try to record songs that might influence the public in a positive way whether it’s a sad song or a happy song. 

KM : What would you say to a young artist who wants to begin a career ?

KM : I’ll say it’s a hard job. It’s take a lot of hard work and a lot of perseverance. When you start having success, sell a lot of records, you have to continue to do that. It’s a lot of pressure trying to be always on the top. It’s really a tough job.

HD : What is the most difficult thing in your business ?

KM : The most difficult thing in the business I think is to try to get radios to play your record.

HD : What do you like to do to relax ?

KM : I like to spend time with my son, I have a 4 years old little boy. When I’m not making music, I’m with him, he is my life.

HD : Do you live in Nashville ?

KM : Yes, I’m from here, so I don’t have to go very far!

HD : What do you expect for the future ?

KM : I just want to concentrate on this brand new album. We will be out on a tour this summer, supporting the album.

HD : As an artist, how could you describe yourself ?

KM : I’m a traditional Honky Tonk country singer but my show is like Jerry Lee Lewis and Hank Williams Jr show, Rock & Roll show. My life show is very high on energy but the music is still country.

HD : Do you plan to come back to Europe ?

KM : Yes, next year. We already have 2 or 3 dates scheduled: Spain, Switzerland and Paris again I believe.

HD : What would you like to say to your European fans ?

KM : I can’t wait to go back and see them (rires)

- Thank you very much
- It’s my pleasure, thank you

Hélène Dagorn - helene.dagorn@club-internet.fr 


Ken Mellons Interview en Francais

HD : Pouvez-vous nous parler de votre dernier album « Sweet » ?

KM : Je suis très excité à ce sujet là ! Il sort le 27 juillet, il y a beaucoup d’artistes talentueux qui m’ont aidé sur cet album comme Vince Gill qui chante avec moi sur quelques chansons, Rebecca Lynn Howard qui est une chanteuse phénoménale est venue chanter avec moi également, Georges Jones est venu sur cet album aussi. Je suis très fier de ce projet. Je pense que c’est le meilleur travail que je n’ai jamais fait.

HD : D’ou vous est venu l’inspiration pour cet album ?

KM : Faire des albums pour un label important et en faire encore un (rires) , la voilà l’inspiration !!

HD : Vous êtes venu en France au mois d’avril dernier, pouvez-vous nous parler de cette expérience ?

KM : Oui, j’ai adoré le public français, il y avait 5000 fans qui criaient devant nous, ils aiment la musique country traditionnelle. Je suis impatient d’y retourner, c’est vraiment une expérience positive. Tous les européens aiment la musique country traditionnelle, ce sont des fans très loyaux et ils aiment s’amuser. Ils sont très bruyants, ils s’expriment et c’est ce que je veux, c’est le genre de fans pour qui j’aime jouer. J’ai vraiment hâte d’y retourner.

HD : Pensez-vous que le public Européen soit différent du public Américain ?

KM : J’ai joué pour le public Hollandais il y a 4 ans, ils étaient très sensible à ma musique mais ils étaient très calme, ils applaudissaient à la fin des chansons. Mais le public français est plus bruyant durant le show. Dans certaines parties des US, c’est la même chose. Au Texas, si je joue dans un club où l’on danse, ils veulent juste danser. Au Michigan, par exemple, ils sont bruyants aussi. Il y a différent publics selon les endroits où l’on joue.

HD : Quelles sont vos influences musicales ?

KM : Oh, toutes les grandes légendes comme George Jones, Merle Haggard, Keith Whitley. Tous ces grands bonhommes m’ont influencés musicalement lorsque j’ai grandi ici à Nashville.

HD : Quelle est votre opinion au sujet du CMA Music Festival ?

KM : Et bien, je viens ici depuis 12 ans, c’est super. C’est une manière de donner aux fans en retour car ils donnent tellement. C’est aussi un bon moyen d’être vu par les média. C’est très positif.

HD : Et votre opinion sur l’industrie musicale ?

KM : Pour les labels indépendants, c’est mieux que jamais. Les grands labels mettent en avant toujours les mêmes choses. Les fans sont fatigués de cela, ils veulent quelque chose de différent, quelque chose de country, et ce que font les labels indépendants. Quand j’ai commencé ma carrière, je voulais être un chanteur avec de grandes chansons, et pas seulement avoir une belle gueule !

HD : Pensez-vous qu’une chanson peut influencer la vie d’une personne ?

KM : Les chansons peuvent influencer la vie des personnes de manières différentes. J’essaye d’enregistrer des chansons qui influencent le public de manière positive, que ce soit une chanson triste ou une chanson gaie.

HD : Que diriez-vous à un jeune artiste qui veut entrer dans le métier ?

KM : Je lui dirais que c’est un métier très difficile. On commence à avoir du succès, on vends beaucoup de disques mais il faut continuer dans ce sens. Il y a beaucoup de pression pour rester au sommet, c’est un métier très dur.

HD : Quelle la chose la plus difficile dans votre métier ?

KM : Le plus difficile , c’est d’obtenir de passer en radio, c’est une évidence.

HD : Que faites-vous pour vous relaxer ?

KM : Je passe du temps avec mon fils de 4 ans. Lorsque je ne fais pas de musique, je suis avec lui, il est toute ma vie.

HD : Habitez-vous à Nashville ?

KM :Oui, je suis de Nashville, je n’ai pas à aller très loin !

HD : Qu’attendez-vous pour le futur ?

KM : Je veux me concentrer sur mon nouvel album qui va sortir cet été.

HD : En tant qu’artiste, comment vous décririez-vous ?

KM : Je suis un chanteur de country traditionnelle mais mes concerts sont comme ceux de Jerry Lee Lewis ou Hank Williams Jr. Il y a beaucoup d’énergie dans mes shows mais ma musique reste country.

HD : Pensez-vous revenir en Europe ?

KM : Oui, l’année prochaine, nous avons déjà 2 ou 3 dates de prévues : l’Espagne, la Suisse et Paris je crois.

HD : Que voulez-vous dire à vos fans européens ?

KM : Je suis impatient de revenir (rires) et de les revoir !

- Merci beaucoup
- Ca me fait plaisir, merci

Hélène Dagorn - helene.dagorn@club-internet.fr 

 

© 2000 - 2004 CountryStarsOnline.com - All Rights Reserved - Webmaster: Jim Weaver